FANDOM


Prologue
Chapitre 1
(オープニング, Ôpuningu)
Informations
Tome 1
Chapitre 1
Suivant Soir de pleine lune
Arc Arc Introduction
Parution 2004
Anime Épisode 1
Débuts
Personnages
Allen WalkerCharlesCléaComte MillénaireMarcMoore Hesse
Prologue (オープニング, Ôpuningu) est le premier chapitre du manga D.Gray-man écrit et illustré par Katsura Hoshino.


RésuméModifier

Horde de chauve-souris

Une horde de chauve-souris sépare Charles et Moore

Près d'une église désaffectée, une jeune fille et son partenaire s’apprêtent à y entrer. Le compagnon de Moore tente de la retenir, mais elle lui réplique que les habitants du coin se sont plaints plusieurs fois, ils affirment que des personnes ont disparu. Charles lui demande si elle sait que ce lieu et maudit, ce à quoi elle répond qu'un policier ne parle pas comme cela. Elle ajoute qu'elle est certaine que ce ne sont que des ragots, cette église n'est pas maudite et elle le prouvera. Les deux partenaires entrent donc dans l'église et remarque qu'elle tombe en ruine. Ils se demandent si des gens passent réellement leur nuit ici. Charles se met à hurler, Moore se retourne et remarque qu'un chat se colle aux pieds de son compagnon. Soudainement, une horde de chauve-souris apparaît, ce qui inquiète les deux compagnons. Charles demande à Moore si elle va bien, mais cette dernière n'est plus avec lui. Les chauves-souris emporte Moore dans une autre pièce, où elle est assise de force sur une chaise. Un jeune homme la tient au coup et lui dit qu'elle ne s’échappera pas. Le jeune homme retire sa main et demande ce qu'une jeune femme fait ici. La policière met alors une menotte autour de la main du jeune garçon et lui demande à son tour ce qu'il fait ici. Moore lui demande qui il est, mais il s'excuse et lui dit qu'il n'a pas fait attention : il voulait juste attraper le chat.

Un jeune voyageur appraît devant Moore

Un jeune voyageur apparaît devant Moore

Il explique qu'il n'est qu'un simple voyageur. Le voyageur ignorait que l'église fait l'objet de rumeurs. Il déclare qu'il est arrivé en ville le matin même. Il passait devant l'église lorsque le chat a avalé une chose qui lui était précieuse, il lui court après depuis ce moment. Moore ne semble pas croire le jeune homme, mais celui-ci insiste, le chat a mangé une chose que lui a confié son maître. La policière lui demande donc où se trouve son maître, ce à quoi il répond qu'il l'a perdu de vue en Inde. Moore remarque que le voyageur n'est qu'un enfant. Elle lui dit qu'elle va chercher son collège et lui ordonne de rester là. Des bruits font sursauter Moore et le voyageur. Moore part donc en courant et répète au jeune homme de rester ici. Moore se dirige vers le bas, d'où provient le bruit et demande qui est là. Elle remarque Charles, ligoté à un poteau, avec un impacte de balle sur sa poitrine. Une étoile, puis plusieurs autres, apparaissent alors sur la tête de Charles, puis le policier vire au noir et explose. Un gaz se propage dans la pièce, pendant que Moore comprend que les rumeurs disaient vrai. La jeune policière commence à étouffer.

Le voyageur empêche Moore de respirer le gaz

Le jeune voyageur couvre le nez de Moore pour l'empêcher de respirer le gaz

Le voyageur lui couvre le nez à l'aide de son bandeau et lui explique que le gaz qui s'échappe du corps est toxique. Il déclare ensuite que Charles a été tué par un Akuma. Moore pense alors qu'il a été tué par un démon puis s'endort. Elle se réveille alors et un policier lui explique qu'elle est au poste. Puis, il toque à une porte et dit à son chef que Moore s'est réveillée. Le chef les fait donc entrer. Moore s'apprête à parler de Charles, mais le policier lui dit qu'ils sont au courant, ils sont en train d'interroger le suspect, ce qui surprend Moore. Le nom du jeune voyageur est alors dévoilé : il s'agit d'Allen Walker, un sans domicile, sans passeport et un mineur. Le chef, énervé, demande à Allen d'avouer qu'il est celui qui a tué Charles, mais celui-ci dit qu'il n'y est pour rien. Il ajoute qu'il a ramené la policière au poste. Le chef réplique qu'il était dans l'église, ce qui est louche. Il remarque alors que la main d'Allen est rouge et lui demande s'il s'agit de sang. Allen lui répond que sa main a toujours était ainsi.

Allen a une croix dans la main

Allen a une croix dans la main gauche

Le chef remarque qu'une croix est enfoncée dans la main du jeune homme. Il demande ce qu'est cette horreur et lui demande si ça ne lui fait rien d'avoir une croix enfoncée dans la main. Il ajoute qu'un corps se respecte. Moore intervient et déclare qu'Allen était avec elle au moment des faits. Un autre policier annonce au chef qu'ils ont trouvé des balles de gros calibre sur les lieux, mais rien sur le garçon, à pars le chat et pour l'instant, il n'y a aucune trace de cette arme dans l'église. Le chef hurle alors sur Moore et lui dit qu'elle ne devait pas s'évanouir. Moore s'excuse, mais le chef lui dit qu'elle va devoir s'endurcir, elle aurait pu voir le coupable. Allen intervient et déclare qu'il connait le coupable. Bien qu'il ne l'ait pas vu, il sait ce que sait. Il leur demande de le laisser les aider dans leur enquête. Il explique alors que le meurtrier est un Akuma. Il ajoute qu'il en rencontre souvent dans sa branche. Plus l'Akuma commet de meurtre, plus il devient fort, il va continuer à tuer, mais si ils ne font rien, l'Akuma va devenir incontrôlable. La croix enfoncée dans sa main peut en venir à bout. Il leur demande alors s'ils ont entendu parler des exorcistes, des hommes d'églises, spécialisés dans la chasse d'Akuma. À l'église, des personnes discutent du policier qui a été tué, une vraie boucherie. Un autre est étonné que la rumeur soit vraie, l'église est maudite depuis le drame du pasteur Marc. Une personne lui demande quel drame. L'autre personne déclare qu'elle ne devrait pas en parler, mais il y a deux ans, un accident a frappé l'épouse du pasteur Marc. Une personne avec un haut-de-forme apparait devant Marc, il lui dit que les habitants sont tous terrifiés. Il demande alors à "son Akuma chéri" de continuer à tuer et progresser. Une personne appelle Marc et lui dit qu'elle est rentrée.

Marc devient un Akuma

Marc devient un Akuma

Elle lui demande comment il va. L'homme au haut-de-forme disparaît et Marc salut Moore. Il ajoute qu'elle est rentrée tôt ce soir. Moore sourit, mais remarque que Marc n'a rien mangé. Elle lui dit qu'il ne mange rien ces temps-ci, ce n'est pas bon pour lui. Marc lui répond qu'il a le ventre plein, mais, très bientôt, il aura de nouveau faim. Moore lui dit que sa sœur prit pour lui en haut. Soudain, un bruit se fait entendre. Marc demande qui est là. Moore va voir Allen et le dispute, elle lui avait interdit de sortir de la pièce. Elle lui demande si il voulait aller à l'Église, ce à quoi Allen, qui tente de sortir, lui répond qu'il voulait juste voir. Mais Moore l'attrape par le col et lui déclare qu'il est hors de question qu'il sorte. Elle se rappelle alors de ce que son chef a dit : il a assez vu Allen, il s'occupera de lui plus tard. Il a ordonné à Moore de le garder à l'œil chez elle, il l'a assigné à résidence. Allen, en regardant l'église, remarque qu'il n'est qu'à deux pas, puis ajoute qu'il est inquiet pour les policiers. Moore l'appelle et lui demande si il croit réellement que le meurtrier est un démon. Elle lui explique que les démons sont des êtres imaginaires créé par les peurs de leurs ancêtres pour faire face aux maladies et aux désastres. Ils ne sont donc que des mots dans la tête des hommes. Moore ajoute qu'elle ne croit ni aux démons, ni aux malédictions, elle déteste ce genre de chose. Allen la corrige : il ne parlait pas de démons, les Akuma sont des armes de guerre, des armes maléfiques crées pour détruire tous les humains. Pendant ce temps, Marc approche de la salle où discute Allen et Moore. Allen ajoute que les Akuma sont durs à repérer car ils ont généralement pris une apparence humaine. Marc entre alors dans la salle et Moore se précipite vers lui, tout en lui demandant ce qu'il ne va pas. L'œil gauche d'Allen réagit lorsqu'il voit Marc et remarque qu'il s'agit d'un Akuma. Marc déclare qu'il a faim et demande à Moore de le laisser tuer Allen. Marc se transforme alors en Akuma. Alors que la maison explose, Allen attrape Moore et, alors qu'ils se font projetés, il arrête une balle à main nue. Dans l'église, il demande à Moore si elle va bien, cette dernière lui demande où ils sont, ce à quoi il répond qu'ils ont été projetés jusque dans l'église.

Les policiers sont touchés par les balles

Les policiers sont touchés par les balles

Moore remarque la balle dans la main d'Allen et lui demande s'il l'a arrêté à main nue, tout en essayant de toucher la balle. Mais Allen l'en empêche et lui explique qu'elle est faite du sang des Akuma, elle contient donc un virus mortel. Il explique que les Akuma produisent leurs propres munitions, mais une fois que la cible est touchée, le virus se répand à grande vitesse et la cible est réduite en miette. Le chat, touché par le virus, est alors désintégré, bien qu'Allen aurait voulu le sauver. Moore demande à Allen ce qui est arrivé à Marc. Allen explique que les Akuma se glissent dans la peau de cadavre pour ne pas être repérés, cette chose n'est donc pas Marc. Ce dernier a été tué, à présent, son corps abrite un Akuma. Pendant son explication, Allen retire son manteau et recouvre les miettes du chat. Moore, surprise, lui demande si Marc a été tué. Allen attrape Moore et l'attire derrière lui, déclarant que l'Akuma arrive. Une voix demande aux deux jeunes gens ce qu'ils font là. Il s'agit du chef et d'autre policiers. Alors que l'Akuma est devant les nouveaux venus, le chef demande ce que c'est. Bien qu'il ne sache pas ce que c'est, il demande aux policiers de tirer. Mais les balles rebondissent sur la carapace de l'Akuma. Allen leur dit alors que leurs armes ne servent à rien et leur ordonne de fuir. Mais l'Akuma tirent sur tous les policiers présents, qui sont réduit en miettes. Les larmes aux yeux, Moore regardent les uniformes de policier du chef et de ses amis. Énervée, elle demande à l'Akuma pourquoi il les a tué. Allen lui dit qu'elle perd son temps, il n'a pas de volonté propre, il est programmé pour tuer et évoluer. Moore lui demande si c'est une machine à tuer. Allen lui répond que c'est une arme vivante, elle contient une âme. Mais cette âme, contrôlée par le faiseur, souffre des crimes qu'elle commet, sa condition d'Akuma la désespère tant qu'elle se met à haïr la réalité et sa frustration fournit l'énergie nécessaire à l'évolution de la machine. Cet Akuma contient également une âme, sans doute l'âme de quelqu'un qui était proche de Marc. Allen explique que pour fabriquer un Akuma, la faiseur a besoin de pièces mécaniques, d'une âme et d'une tragédie. Tout le monde a une part d'ombre en soit, lorsque après un drame, cette part d'ombre s'accroît, le faiseur apparaît. Allen conclue qu'il a sans doute remarqué Marc dans un moment de grande détresse. Moore se souvient alors du mariage de sa sœur.

La croix tombe sur Cléa

La croix tombe sur Cléa

Lors de ce jour, Moore a souhaité tous ses vœux de bonheurs à sa sœur, Cléa. Sa sœur et elle avaient perdu leur parent jeunes. Le pasteur leur a apporté son soutient. Cléa et lui sont tombé amoureux, ils avaient l'air heureux. Après leur mariage, Marc a demandé à Cléa si elle s'est disputée avec Moore. En pleure, Cléa explique à son mari qu'elle ne veut pas que sa sœur entre dans la police. Elle veut juste venger la mort de leurs parents, elle ajoute que Dieu est cruel. Au dessus, la corde de la croix commence à se casser. Cléa a toujours prié pour que sa sœur oublie sa haine et qu'elle soit heureuse, malgré tout, Moore a choisi d'entrer dans la police. Marc demande à Cléa d'avoir confiance en Dieu. Il explique que Moore ne veut pas entrer dans la police pour se venger, elle veut les protéger et garantir leur bonheur, elle l'a bien élevée. Dans le dos de Marc, Moore pleure, mais elle sèche ses larmes. Marc demande à Cléa de garder la foi en Moore et en la protection divine, dieux ne trahit pas ceux qui ont la foi. Mais, alors que Cléa sourit et déclare qu'elle a la foi, la corde de la croix finit de se casser et la croix tombe alors sur Cléa. Marc, alors prêt de Cléa, pleure la mort de sa femme. Marc maudit alors Dieu de l'avoir trahit en prenant son aimée. Moore explique à Allen que cet accident a meurtri le cœur de Marc. Allen comprend que le faiseur est apparu au moment où le pasteur a maudit Dieu.

Allen tranche l'Akuma

Allen tranche l'Akuma

Lors de la mort de Cléa, le faiseur est apparu devant Marc, lui montrant un corps magique fabriqué par ses soins afin de ramener l'âme des défunts. Dieu, qu'il maudit, lui a pris sa Cléa. Le faiseur a besoin de la coopération de Marc afin de la ramener en ce monde, lui seul peut rappeler son âme. Marc court alors vert le cadavre en hurlant le nom de sa bien aimée. Une aura entour le corps mécanique, puis, sur le crane, le nom de Cléa s'inscrit. Le corps demande alors à Marc ce qu'il a fait. Marc ne comprend pas, alors Cléa hurle qu'il a fait d'elle un Akuma, elle est prisonnière à jamais. Derrière Marc, le faiseur lui dit qu'il lui appartient à présent. Il ordonne alors à Cléa de tuer Marc et de revêtir sa peau. Le cadavre va donc tuer et revêtir la peau de Marc, pendant que le Faiseur chante une chanson d'anniversaire. En regardant l'Akuma, Moore demande à Allen si il s'agit bien de sa sœur. Allen s'avance vers l'Akuma et demande à la croix divine qui l'habite de lui donner la force de fendre les ténèbres et de libérer l'âme emprisonnée dans la machine. Allen alors tranche l'Akuma en deux à l'aide de la nouvelle forme de sa main. Il s'excuse : il sait que c'est douloureux, mais bientôt, elle sera libérer de ses chaînes. Pour finir, il dit à l'âme de Cléa de reposer en paix. L'âme le remercie et disparaît. Moore demande à Allen si il pense que Marc et Cléa sont aux paradis. Allen, alors assit à côté de la jeune femme, lui dit qu'il en est certain.

Un court épilogue explique que le faiseur se nomme « Le Compte Millénaire ». Dans son scénario, il met fin à l'espèce humaine, le rôle des exorcistes est donc de l'arrêter.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.